Winamp, iTunes Windows Media Player Real Player QuickTime Web Proxy
Rate this item
(0 votes)

Quand les actions du ministère du Développement à la Base contribuent à freiner l’exode des jeunes vers le Nigéria

By Publié avril 15, 2017

Flindjoa DJABIGOU est un jeune togolais de 37 ans. Grâce à un financement du Programme d'Appui au Développement à la Base (PRADEB), il a pu mettre en place à Kouloundè (localité située dans la région Centrale) un centre d’élevage de poulets, dénommé : « Centre d’élevage Hosanna ». 
Pour démarrer cette activité, il a obtenu en décembre 2015, un crédit du PRADEB d’un montant de 2 500 000F CFA qu’il a remboursé en 12 mois. Il sollicitera, et obtiendra ensuite un second crédit du même montant. C’était ainsi le début d’une success story dans la région.
Avec ces crédits obtenus du PRADEB, le jeune Flindjoa DJABIGOU parvient à asseoir un business rentable et réalise un chiffre d’affaires mensuel de 1 800 000F CFA avec des charges moyennes mensuelles évaluées à 1 200 000F CFA et un taux de rentabilité de 33%.
Ce jeune entrepreneur passionné de son travail, créé de la richesse dans sa localité en donnant du travail à plusieurs autres jeunes qu’il a pris sous ses ailes et qu’il forme au métier d’éleveur. Il dispose aujourd’hui parmi ses apprenants, de 4 femmes actuellement en formation au centre Hosanna.
« Sans l’aide du Président Faure et de Madame la Ministre, je pense que beaucoup de jeunes togolais devrait prendre le chemin du Nigéria », confie-t-il à l’Agence de presse Afreepress. Parmi ses apprenants, rapporte-t-il d’ailleurs, il y en a qui ont voulu « fuir » le Togo pour le Nigéria avant de profiter de cette opportunité qui les a finalement retenus au pays. 
« Sans ce projet de formation, je devais aller au Nigéria pour travailler en tant que boniche. J’avais mes valises prêtes. Heureusement, j’ai entendu le communiqué à la radio alors je suis venue ici. Dieu merci, j’ai été retenue et tout se passe bien pour moi », témoigne Pascaline AKPO, l’une des apprenantes.
Plus de trois milliards de francs CFA, exactement 3 036 994 337F CFA, ont été débloqués de 2014 à 2016 dans la région Centrale pour satisfaire les demandes de financement venant de 69 598 personnes. 
La préfecture de Tchaoudjo est la partie du Togo ayant le plus bénéficié des actions des différents programmes du ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de l’Emploi des jeunes avec 22 591 bénéficiaires pour un montant total de 1 088 843 527F CFA. Pour la même période, 45 255 crédits ont été renouvelés pour un montant total de 1 379 188 665F CFA.
Aklom A.

Read 139 times

Nos Partenaires

Liens

Contact us

Lome-Togo, +228 9009 4006

Citation Proverbes africains

  • Lorsque ton pied ramasse la merde, tu ne le coupes pas mais tu dois le laver.