Winamp, iTunes Windows Media Player Real Player QuickTime Web Proxy

Avétsedomé, localité située à 8 km à l’Est de la ville de Vogan dispose désormais d'une école maternelle publique. L’inauguration de ce joyau offert à la population d’Avétsedomé par LEGUEDE Amevi John, Directeur général de la lunetterie médicale Optique à Dieu la Gloire (ODG), a eu lieu samedi 22 avril dernier dans cette localité en présence des représentants du ministre du Développement à la Base, de l'Artisanat et  de l'Emploi des Jeunes, du ministre de l'Action Sociale, du ministre des Enseignement Primaire et Secondaire et des autorités administratives et traditionnelles de la préfecture de Vogan, a constaté sur place un reporter de l'Agence de presse Afreepress.

Ce don estimé à 24.998.191 F CFA financé sur fonds propres par la lunetterie Optique à Dieu la Gloire est composé de deux salles de classe, d’un bureau, d’un magasin, d’un bloc de toilettes modernes et d’une aire de jeux.

Construire cet établissement d’enseignement public pour les enfants d’Avétsedomé, a dit LEGUEDE Amevi John au cours de la cérémonie, est le geste le plus « stimulant » et le plus « noble » de sa vie. « C'est une nouvelle porte qui s'ouvre sur l'avenir de chaque enfant qui bénéficiera de cette infrastructure. Par ce geste, nous concrétisons notre volonté d'œuvrer à l'épanouissement et au développement de nos tous petits-enfants », a-t-il déclaré. Il s’agit aussi selon lui, d’un geste accompli pour aider le gouvernement à relever l'important défi de l'éducation. Un jardin d'enfants public qui entre en effet, dans le patrimoine du gouvernement dès son inauguration. Une initiative grandement saluée par les personnalités présentes à la cérémonie.

« Tant vaut l'école, tant vaut la nation », s’est exclamé de son côté le préfet de Vo louant au passage, la vision du donateur et l’'importance que revêt cette école pour la localité.

Raphael A.

En partenariat avec les Universités de Lomé, de Kara et d’autres institutions africaines et occidentales, Elom et Kékéli, Global Youth Initiative et Vision des Initiatives de Restauration de l’Afrique (VIRA), organisent du 26 au 30 avril 2017, le 1er Salon International des Etudes et Formations (ELITE). Une rencontre, qui selon les organisateurs, aidera les étudiants dans leurs projets professionnels. Cette rencontre sera meublée de différentes thématiques liées au monde de l’éducation supérieure et permettra aux apprenants de faire au mieux un choix correspondant à leurs projets professionnels.

Ce Salon  indique un communiqué du comité d’organisation, « va aider les écoles et Instituts de formation nationaux et internationaux à faire connaître leurs offres en présentant leurs filières et programmes avec leurs spécificités ». Il sera  également  un podium pour ces écoles de pré –inscrire de nouveaux étudiants avant la période des vacances scolaires, poursuit le communiqué transmis à l’Agence de presse Afreepress.

Pour cette 1ère édition, l’évènement sera couplé avec le 1er Forum des Jeunes Entrepreneurs Chrétiens (FOJEC) et le  « YouthMax Plus ». Il aura pour cadre, le Pavillon OTI du Centre Togolais des Expositions et Foire (CETEF).

Théophile K.                       

Des militants et sympathisants de l'Union des forces de changement (UFC, opposition) ont observé samedi, la « Journée Togo Propre » décrétée par le gouvernement dans le cadre des festivités du 57ème anniversaire de l'indépendance du Togo.

Balaies, houes, râteaux et coupe coupes à la main, responsables et militants de l’UFC ont choisi les locaux du Centre Hospitalier Universitaire du campus de Lomé pour exécuter cette opération de salubrité publique. Une occasion pour les cadres de cette formation politique de confirmer l'existence du parti sur l'échiquier politique togolais et témoigner leur attachement à la santé des citoyens.

« Notre sortie d'aujourd'hui est faite pour dire que l'UFC existe et ne périra pas. C'est pour signifier à ceux qui nous ont légué le parti, que nous le tenons bien et qu'il participe à la constitution du pays. Une des priorités de notre parti est la santé. C'est pourquoi nous avons choisi le CHU campus pour venir saluer les malades », a fait savoir de l’Enseignement technique, El Hadj Brim Bouraima Diabakte. « Je demande à nos militants de rester mobilisés pour les prochaines échéances que nous devons gagner. L'UFC est l'héritage qu’on nous a légués et que nous transmettrons aussi à notre progéniture...donc elle sera debout pour la bataille », a-t-il ajouté.

Le directeur du CHU-Campus, Dr. DJAGBA Todin Dovi qui s’est joint à ses visiteurs n’a pas manqué de saluer la démarche et d’encourager d’autres organisations à emboiter le pas à l’UFC. « Venir entretenir les locaux d'un hôpital participe à l'hygiène de cette formation sanitaire. Cette hygiène est très importante, puisque c'est le premier élément d'appréciation de l'état d'un hôpital », a-t-il affirmé à la fin des travaux.

En guise de soutien, les responsables de l'UFC ont offert à la formation sanitaire des kits essentiellement composés de savons aux services de pédiatrie, de chirurgie pédiatrique et de maternité.

Louis B.

L’année 2017 ne va pas déroger à la règle qui s’est établie depuis 2012. Le « T des médias », cet évènement glamour et mondain qui regroupe autour d’un défilé de mode, les journalistes togolais, sera à sa 6ème édition le 27 mai 2017 à l’hôtel Eda Oba de Lomé. L’événement a été officiellement lancé ce 20 avril à la Blue Zone de Cacaveli, a constaté l’Agence de presse Afreepress.

Selon DBD Com&Partners, structure organisatrice de l’évènement, le « T des médias » s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la liberté de presse. L’édition 2017 sera consacrée au bilan du parcours de l’événement et à des revendications corporatistes, ont laissé entendre les organisateurs. Comme chaque année, le « T des médias » sera encore marqué par des défilés de mode, des démonstrations de talents, des interprétations de chansons tout cela réalisé par des journalistes.

Il sera aussi question de débattre de la fermeture des organes de presse au Togo. « Nous voulons apporter notre soutien aux confrères de LCF et City, pour dire au ministère de tutelle et à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) d’aller vers la réouverture de tous les médias qui ont été fermés au Togo », a confié David Baini DJAGBAVI, promoteur de l’évènement.

Le « T des médias » édition 2017, va mettre en scène 20 hommes et femmes de médias et 5 guest stars. Treize jeunes stylistes et 3 accessoiristes dont une béninoise, vont collaborer à l’habillement des jounalistes, top-modèles d’un soir.

Aklom A.

Page 1 sur 194

Nos Partenaires

Liens

Contact us

Lome-Togo, +228 9009 4006

Citation Proverbes africains

  • Lorsque ton pied ramasse la merde, tu ne le coupes pas mais tu dois le laver.